Phases scolaires exigeantes pour les enfants
Switch Language

UN MODE DE VIE SAIN

Comment soutenir votre enfant dans les phases scolaires exigeantes

Nombreux sont les enfants qui rencontrent des difficultés à rester attentifs et concentrés. C’est bien entendu surtout lié au fait que ce sont des enfants, qu’ils débordent d’énergie, qu’ils sont avides de découvrir tout ce qui les entoure et qu’ils se laissent facilement distraire. Il est difficile pour eux de se concentrer sur une même tâche pendant un long moment. Se concentrer, c’est ennuyeux, surtout lorsqu’on a des millions d’autres choses en tête. Rien d’étonnant donc si votre enfant éprouve des difficultés à rester attentif. Cela ne signifie pas qu’il a un problème. Toutefois, si votre enfant est fréquemment distrait, vous vous demandez peut-être quelle en est la cause et ce que vous pouvez faire pour l’aider.

Il est épuisant de rester concentré longtemps. Cela demande souvent beaucoup d’efforts aux enfants, et ils n’y parviennent pas toujours. Cela ne veut nullement dire qu’ils manquent d’intelligence ou d’assiduité, ou qu’ils ne sont pas intéressés.

Les causes possibles des difficultés de concentration chez les enfants sont les suivantes

Symbole avec le chiffre 1

Manque de sommeil.

Pour être bien reposés et avoir suffisamment d’énergie pour toute la journée, les enfants doivent dormir entre 10 et 12 heures par nuit. S’ils ne dorment pas suffisamment, ils seront plus rapidement distraits et feront plus facilement des erreurs.

Symbole avec le chiffre 2

Gestion des émotions, du stress et des angoisses.

Certaines situations dans la vie d’un enfant peuvent déclencher des craintes et des peurs, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur capacité de concentration.

Symbole avec le chiffre 3

Alimentation déséquilibrée et apport hydrique insuffisant.

Si les enfants ne reçoivent pas suffisamment de bons nutriments, leur cerveau ne fonctionnera pas correctement. La faim peut également perturber leur capacité à se concentrer. L’eau est aussi très importante pour le bon fonctionnement du cerveau. En cas d’apport hydrique insuffisant, on constate une baisse importante de la concentration.

Garçon souriant se concentrant sur ses devoirs

Quelle que soit la cause, vous pouvez aider votre enfant à rester attentif et concentré. Chaque enfant est différent. Le soutien apporté doit donc être adapté à chacun. Il peut parfois être utile de modifier certaines habitudes. L’enfant doit se sentir bien dans son environnement. Commencez de préférence par observer votre enfant et noter ses habitudes. Modifiez ensuite en conséquence la routine quotidienne pour vous et votre enfant.

Symbole avec le chiffre 1

Créez un environnement sans distraction.

 

Pour que votre enfant puisse rester concentré sur son travail, retirez tout ce qui pourrait être source de distraction. Eteignez la TV et la radio, et veillez à placer iPad, tablette et smartphone hors de vue. Tout ce dont votre enfant a besoin pour étudier doit être à proximité afin qu’il ne doive pas se lever pour aller les chercher. Les jeunes enfants peuvent aussi faire leurs devoirs à la table de la cuisine. Vous pouvez ainsi toujours garder un œil sur eux et les aider si besoin. Les enfants plus grands peuvent quant à eux étudier seuls dans leur chambre.

Symbole avec le chiffre 2

Veillez à une alimentation riche en nutriments.

Il a été démontré que les aliments sains ont une influence positive sur la capacité à résoudre des casse-tête. Parmi les «bons» aliments, on peut par exemple citer les poissons gras, comme le saumon, le thon et le maquereau. Les acides gras oméga- qu’ils contiennent sont bons pour notre cerveau et aident à conserver une bonne vue.3

Symbole avec le chiffre 3

Etablissez un programme journalier et respectez-le.

Il est important que votre enfant sache ce qui se passe et quand. Cela permet à son cerveau de s’adapter aux moments où il est autorisé à se détendre et aux moments où il doit se concentrer. Votre enfant peut par exemple commencer par manger quelque chose de sain en rentrant de l’école, puis prendre un temps de jeu et ensuite se mettre à faire ses devoirs.

Symbole avec le chiffre 4

Divisez la matière en petites parties.

Votre enfant peut se sentir dépassé lorsqu’il voit tout ce qu’il est censé apprendre. Il peut alors être utile de répartir le temps d’apprentissage en plus petites unités, entrecoupées de pauses. Votre enfant n’est par exemple pas obligé de lire tout un chapitre en une fois, mais il peut faire une courte pause après chaque page. Dès qu’une page sera terminée, il sera motivé par cette performance et aura envie de continuer. Les enfants ne sont pas capables de se concentrer plus de 15 à 20 minutes. Ensuite leur attention diminue. Pendant les pauses, votre enfant doit avoir la possibilité de faire tout à fait autre chose, par exemple se défouler. Cette alternance entre activité physique et intellectuelle peut être très efficace et aider l’enfant à se concentrer sur la tâche suivante.

Symbole avec le chiffre 5

Déterminez comment votre enfant apprend.

Chaque enfant est différent. Savoir ce qui aide l’enfant à apprendre plus facilement peut donc avoir un effet positif sur l’attention et la concentration. Certains enfants ont une mémoire plutôt visuelle, d’autres auditive. D’autres encore ont besoin d’exercices pratiques pour bien «comprendre» les choses. Il est donc primordial de savoir ce qui convient le mieux à votre enfant. Et pour que votre enfant puisse bien comprendre et traiter les informations, il doit apprendre selon la méthode qui lui convient le mieux. Cela l’aidera à garder en mémoire ce qu’il a appris sur une plus longue durée.

Symbole avec le chiffre 6

Jouez à des jeux de concentration.

Les enfants apprennent beaucoup en jouant. Jouer à des jeux qui entraînent le cerveau peut donc être une bonne idée. Certains jeux demandent de la réflexion, de la planification ou de la mémoire, comme les mots-croisés ou les puzzles.

Ce n’est pas la fin du monde si votre enfant a la bougeotte et a du mal à se concentrer pendant de longues périodes. Ne désespérez pas! Parce qu’après tout, votre enfant reste un enfant, c’est-à-dire une petite boule d’énergie à la curiosité exacerbée. Il existe toutefois quelques astuces pour aider votre enfant à mieux se concentrer: en reconnaissant ses besoins, en lui créant un environnement adapté et en vous assurant qu’il consomme suffisamment de vitamines et de minéraux.

Des produits pour les différents besoins

Supradyn® junior Gommes

Supradyn® junior Gommes

Complément alimentaire

Pour le renforcement quotidien des enfants, notamment pendant les phases scolaires mentalement exigeantes et un quotidien particulièrement actif*.
*Le DHA contribue au maintien d’un fonctionnement cérébral et d’une acuité visuelle normaux. Effet positif atteint à partir de 250 mg de DHA par jour.

Supradyn vital 50+ Comprimés effervescents

Supradyn vital 50+ Comprimés effervescents

Médicament

Pour une capacité physique et mentale réduite

Supradyn® pro energy-complex  comprimés effervescents Packshot

Supradyn® pro energy-complex Comprimés effervescents

Complément alimentaire

Pour la fatigue* et le système immunitaire stressé**.
*Les vitamines B contribuent à un métabolisme énergétique normal et réduisent la fatigue. **Les vitamines C, D et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.

Supradyn® energy-fer comprimés effervescents

Supradyn® energy-fer Comprimés effervescents

Complément alimentaire

Pour un soutien quotidien en cas de fatigue* et pour le système immunitaire**.
*Les vitamines B contribuent à un métabolisme énergétique normal et réduisent la fatigue.
**Les vitamines C, D et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.